Les cratères de Luna – Endymion et Séléné

Séléné est la déesse de la pleine lune. Totalement introvertie depuis la mort de ses parents, celle que l’on appelle aussi Luna voit sa vie changer lorsqu’elle entend l’appel d’Endymion, jeune mortel à la recherche de compagnie, lui aussi orphelin et passionné d’astronomie… 

à partir de 11 ans


Au commencement

Une adolescente aux cheveux d’un blanc éclatant et dotée d’une hypnotique beauté se prénommait Séléné. Déesse, elle était fille des titans Théia et Hypérion, morts lors de la Titanomachie, cette grande bataille qui avait opposé Cronos et les titans face à Zeus et ses alliés. Depuis la victoire du désormais roi des dieux Zeus, Séléné était restée silencieuse. Quelques cicatrices mystérieuses marquaient son corps divin, souvenirs douloureux dont jamais elle ne parlait. Une fois par mois, elle accomplissait son devoir imposé par Zeus : elle se métamorphosait en pleine lune pour briller et illuminer son ancêtre la Terre. Ses sœurs Hécate et Artémis, qui formaient quant à elles la lune dans ses autres états, l’avaient surnommée « Luna ».

La nuit

Une nuit de pleine lune, Séléné, du haut de son astre, porta son attention sur un jeune homme mortel, Endymion. Passionné d’astronomie, il observait chaque nuit la lune avec son télescope, son unique richesse. Il ne la trouvait jamais aussi belle que lorsqu’elle était pleine. Fils de berger, c’est à la mort de son père qu’il commença à s’intéresser au ciel aussi noir que sa peau. L’étoile du berger resta son repère à tout jamais. Il vivait dans l’orphelinat de Bakenvi, un triste lieu rempli de vide et de désespoir. Là-bas, il se sentait bien seul : personne ne comprenait sa passion ou s’y intéressait.

Cette nuit là, Endymion, plus triste que jamais, les yeux portés sur la lune, prononça une phrase qui changea sa vie irrémédiablement.

Lune, pourrais-je te rencontrer un jour et apprécier ton éclat de plus près ?

Ainsi, il fit le vœu de rencontrer celle qui semblait être la seule à l’écouter et à le comprendre. Luna l’entendit et cette requête fit sens en son cœur meurtri. Émue par cette douce voix, elle décida de descendre voir cet admirateur ami dès la nuit suivante, dans les songes qu’il aurait.

Une réalité devenue rêve

Le soir suivant, Endymion, après avoir comme tous les soirs observé l’astre lunaire, se coucha, des images célestes plein la tête. Il fit cette nuit là le plus beau rêve de sa vie. Une jeune fille aux cheveux blancs venait à son chevet, le réveillait doucement et lui murmurait qu’elle avait entendu son appel. Ces cicatrices… C’était la déesse de la Lune !

Je suis Séléné, jeune Endymion. Certains m’appellent Luna. Je t’écoutais la nuit dernière, lorsque tu m’as appelée, et c’est la raison de ma venue. Mais je ne peux briller de mon éclat plus près de toi : les dieux ne peuvent apparaître entièrement aux mortels, cela les tuerait.

Endymion se redressait lentement. Il s’assit à côté de cette créature belle à en mourir. Il en tomba amoureux instantanément. Son regard était plongé dans celui de la déesse, et il décida qu’il se battrait pour vivre avec celle qui semblait avoir déjà assez souffert. Après un temps, il s’étonna :

Alors comment puis-je te voir maintenant ?

Séléné, hypnotique, sourit, révélant des dents étonnamment translucides.

Je ne suis que le fruit de ton songe… À l’aube, nous nous quitterons. Un jour, peut-être, nous ne nous quitterons jamais plus…

Ils discutèrent toute la nuit. Séléné l’avait proposé, alors c’était décidé : elle demanderait à Zeus, le roi des dieux, de procurer à Endymion le sommeil éternel. Ainsi, il pourrait vivre éternellement avec l’être aimé, sa Luna.

Réveil difficile

La nuit suivante, Endymion se coucha très tôt. Il avait attendu tout le jour que le soleil Hélios se couche. Dans ses rêves, comme convenu, Luna lui rendit visite. Seulement, elle apportait une mauvaise nouvelle : Zeus, jaloux, avait rejeté la demande d’Endymion. Collectionnant les conquêtes, il souhaitait compter Séléné parmi elles. La douce Luna s’était alors emportée comme elle ne l’avait jamais fait : ce dieu, roi de tous, était responsable de la mort de ses parents. Bien qu’elle fût condamnée à tolérer son existence, jamais elle ne pourrait l’aimer. Et puis elle ne vivait déjà plus que pour Endymion… Furibonde, elle quitta l’Éther avec la ferme intention de ne plus jamais y revenir. Elle cria en partant, si fort que tous les dieux de l’Olympe l’entendirent :

Jamais plus on ne verra la lune tant que tu refuseras le sommeil éternel à Endymion !

Et elle disparut. Endymion se réveilla malgré lui, seul, le cœur bien lourd.

L’ultimatum

Mais Séléné avait un plan. Convoquant ses sœurs à qui elle n’avait jamais pardonné leur entente avec Zeus, elle leur donna rendez-vous dans les grottes de Crète à l’endroit même où le roi des dieux avait grandi. Hécate et Artémis, ne se doutant de rien, étaient venues avec la volonté de raisonner leur sœur. À peine entrées dans la grotte, Séléné les enferma en renversant un rocher si lourd que seul un cyclope pourrait le déplacer. Ainsi commença le chaos. Sans lune, les marées des mers étaient totalement aléatoires. Nombreux furent les pêcheurs pris au piège des vagues et même Poséidon, le dieu de la mer, perdit tout contrôle sur elle. Les animaux se conduisaient de façon étrange, les pires crimes avaient lieu aussitôt le soleil couché. Des volcans entraient en fusion, la terre tremblait, des famines débutaient… Il était évident que Zeus ne pouvait laisser autant de mortels périr pour son désir passager de posséder Séléné : les dieux de l’Olympe le conjurèrent de la contenter.

L’éternel mortel

Pendant ce temps, Endymion avait regardé le monde se détruire avec une indifférence d’amoureux déçu. Quand une nuit, alors qu’il attendait la visite de cette insaisissable Luna, c’est Zeus en personne qui lui apparut.

Ô, jeune mortel, je suis venu assouvir ton désir de sommeil éternel. Cette nuit, tu t’es endormi : jamais plus tu ne te réveilleras. Jamais plus tu ne vivras parmi les autres mortels.

 Endymion n’avait pas espéré obtenir davantage. Heureux, il remercia Zeus et partit à la recherche de Séléné. Complètement libre, son imagination était sans bornes : il se mit à voler pour retrouver sa bien-aimée. Dès lors, Hécate et Artémis furent libérées, Séléné rejoignit Endymion et renoua le dialogue avec ce qui lui restait de famille. Les catastrophes naturelles cessèrent et l’équilibre revint dans le monde.

L’éternel mortel resta donc à jamais dans le pays des songes avec Séléné, comblé. On raconte que les étoiles du ciel sont les enfants du couple amoureux. Jamais Endymion ne regretta son choix : de près, l’étoile du berger était encore plus belle…

 


Résumé

Séléné, surnommée Luna, devient pleine lune une fois le mois. Depuis la mort de ses parents, elle ne parle plus. Un soir de solitude, elle entend l’appel d’Endymion, orphelin passionné d’astronomie. Luna rend visite au jeune homme dès le lendemain dans ses songes. Ils tombent amoureux. Endymion souhaiterait dormir toujours, pour toujours être avec l’être aimé. Mais Zeus, jaloux, s’y oppose. Séléné refuse alors d’accomplir sa tâche.

Ressources

  • SOULI, Sophia. Mythologie grecque. édition Michalis Toubi’s, 2005, Athènes, ISBN-10 : 9605401126
  • Arte Les grands mythes
  • NOUR, Olivia. Le petit livre des dieux. édition Chene, collection Petit Livre, 2016, ISBN : 281231513X
Image à la une : Séléné et Endymion, par Giovanni Antonio Pellegrini. Disponible sur Wikimedia commons.

Ajoutez un commentaire