Si je reste, de Gayle FORMAN

 Et vous, est-ce que vous resteriez ?

 Mia Hall est une jeune violoncelliste de 17 ans. Douce et discrète, elle mène une vie agréable : elle est passionnée par la musique classique, a des amis, un petit copain musicien dans un groupe de rock, un adorable petit frère et des parents un peu excentriques mais qui l’aiment énormément… Pourtant, par un matin d’hiver, sa vie va basculer.

Un accident de voiture avec ses parents et son frère plonge Mia dans un profond coma. Dans un état grave, elle se rend compte qu’allongée dans son lit d’hôpital, elle peut entendre tout ce qu’on dit autour d’elle : les infirmières qui parlent mais aussi ses proches qui viennent lui rendre visite un par un. Les médecins faisant tout leur possible pour la garder en vie malgré la gravité de son état, Mia comprend bien vite que la décision de vivre ou de mourir lui appartient à elle seule. Mais pourquoi rester si ce n’est que pour vivre dans la douleur d’avoir perdu sa famille ?

Commencent alors des flashbacks lui rappelant des moments importants de sa vie, la relation qu’elle entretient avec ceux qu’elle aime ainsi que son profond amour pour la musique. Ces réminiscences vont l’aider à faire un terrible choix, celui de vivre ou de mourir…

Une belle découverte

Si je reste de Gayle Forman

© Oh ! éditions, 2009

Best-seller aux États-Unis, If I stay est un roman de l’auteure américaine Gayle Forman. Publié par la maison d’édition Dutton Books en 2009, il a été traduit pour la première fois en France en 2009 par Marie-France Girod pour Oh ! éditions, sous le nom de Si je reste. Il aborde de nombreux thèmes différents comme l’amour, l’amitié, la musique mais aussi le coma, le drame, la perte et dans une certaine mesure le deuil des personnes aimées.

J’ai découvert ce roman tout à fait par hasard peu de temps après sa sortie, et je fus très heureuse d’être tombée dessus : c’est une vraie petite perle ! En effet, malgré la tristesse de l’histoire, Si je reste est un roman plein d’émotions et de vie, très émouvant. L’écriture est fluide, simple mais travaillée, et l’histoire est poignante. Je pense que le scénario est plutôt original pour un roman destiné aux adolescents. L’histoire d’amour n’est pas le point central du livre, du moins concernant le premier tome.

La place des personnages dans le choix de l’héroïne

Pour ce qui est des personnages, ils ont tous leur propre personnalité et tiennent tous une place importante dans le choix à prendre. Mia est une gentille jeune fille, très attachante, que l’on apprend à découvrir au fil des pages grâce aux nombreux flashbacks, mais également dans ses réactions face à la tragédie qu’elle est en train de vivre. En effet, le roman alterne entre le moment où elle est dans son lit d’hôpital et perçoit tout ce qui se passe autour d’elle (en étant dans le coma), et les flashbacks qui ravivent ses souvenirs. C’est une très bonne idée d’avoir écrit ce roman de cette façon, il est plus  facile pour le lecteur de s’identifier au personnage de Mia. Kim, sa meilleure amie n’est pas parfaite mais elle est précieuse aux yeux de Mia. C’est une fille franche, et qui peine à s’entendre avec Adam, le petit ami de Mia. Elle fait cependant des efforts et prend soin de son amie lorsqu’elle est dans le coma. Elle est généreuse et loyale. Adam, musicien invétéré dans un groupe de rock, nous montre ce qu’est la vraie passion. Il aime aussi la musique classique mais son truc à lui, c’est le rock, et on le ressent bien à travers les sentiments de Mia. D’ailleurs, en plus de son talent pour la musique, Adam a tout du mec parfait… Comment ne pas tomber amoureuse de lui en lisant le roman ! Un moment particulier de la fin nous montre les sentiments profonds qu’il éprouve pour Mia.

Musique en famille

Il est utile de souligner que le rapport à la musique est très prégnant dans le roman. De nombreux artistes sont cités dans les conversations des personnages, autant des rockeurs que des compositeurs de musique classique. C’est d’ailleurs en premier lieu ce rapport à la musique qui m’a attirée – le rock, car je n’aime pas vraiment la musique classique même si cela ne m’a pas dérangée du tout – dans ce roman. Ce mélange de styles différents créé une atmosphère spéciale qui fait que l’on se sent bien dans notre lecture malgré le thème sensible de l’histoire.

Les parents de Mia, que l’on découvre au fil des pages, sont très rock’n’roll contrairement à Mia qui est une fille posée et qui est, quant à elle, plutôt fan de musique classique. J’ai beaucoup aimé ce contraste qui permet des répliques et des situations souvent drôles. De plus, Mia entretient de bonnes relations avec ses parents, elle est très proche d’eux, alors que dans la littérature pour adolescents la relation parents/enfant est souvent conflictuelle. Je trouve que cet amour pour sa famille rend l’accident bien plus injuste et plus horrible encore… pourquoi la vie a-t-elle voulu détruire une famille qui s’aime autant ?

Un roman touchant… à sa fin

 Il est difficile de ne pas pleurer lorsqu’on lit des passages de réelle complicité entre Mia et ses parents tout en sachant déjà quel sort les attend après l’accident de voiture. La manière dont Mia vit  cette tragédie nous fait réfléchir à la décision que l’on prendrait si on était à sa place, se retrouvant orphelin(e) d’une seconde à l’autre. C’est quelque chose qui m’a beaucoup touchée. Les nombreuses péripéties qui se déroulent lorsqu’elle est dans son lit d’hôpital font que l’on ne sait pas quelle décision elle va prendre, si elle va choisir de vivre ou de mourir pour rejoindre ses parents et son petit frère. Le suspens dure jusqu’à la dernière page. Malgré la disparition des siens, elle se rend compte qu’il y a encore des gens dans ce monde qui l’aiment profondément : sa meilleure amie, son petit ami, ses grands-parents, etc. Il lui faut donc bien réfléchir avant de prendre l’ultime décision.

Concernant la fin du livre, je suis restée un peu sur ma faim car bien que l’on apprenne la décision de Mia, on ne sait pas exactement de quoi il retourne. On apprend son choix et hop le roman est terminé… C’est dommage, mais cela reste quand même une fin très émouvante.

En bref, c’est un roman bouleversant. Il est triste mais pourtant rempli d’amour. Il nous fait réfléchir au sens de notre existence et à l’essentiel, ce qui est vraiment important : les personnes qui nous aiment et que nous aimons en retour… C’est un de mes romans coup de cœur que je conseille à tous de lire absolument, puisqu’il convient autant à des adolescents qu’à des adultes en raison du thème abordé et du style d’écriture. Un second tome se déroulant trois ans plus tard du point de vue d’Adam est sorti, ainsi qu’une adaptation cinématographique du premier tome avec pour personnages principaux les acteurs Chloë Moretz et Jamie Blackley. Cette adaptation, que je trouve moins bonne que le livre, a cependant permis de faire connaître l’histoire de Mia à un plus large public.

Référence bibliographique

FORMAN, Gayle. Si je reste. Marie-France GIROD (trad.). [Paris] : Oh ! Éditions, 2009. ISBN 978-2-915056-80-8.

Commentaires
  1. Axelle B.

    Merci Clémence de m’avoir fait découvrir ce livre! Je l’ai dévoré en une journée et c’était très émouvant (triste tout en étant joyeux).

Ajoutez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.