Nos interdits#1 L’étincelle de Roxane Maffre

Un simple regard peut suffire à créer l’étincelle…

©Hachette romans, 2018

N’avez- vous jamais rêvé de l’amour avec un grand A ? L’idée de pouvoir vous perdre dans le regard de  l’autre, de vivre dans la passion et le désir de l’autre, à chaque instant de votre vie sans le moindre obstacle et la moindre barrière ? C’est ce qu’Anna voulait vivre avec Stan et ce que Stan voulait vivre avec Anna. Mais, comment être avec la fille qu’on aime quand on cache un terrible secret et comment être avec le garçon qu’on aime quand on ne parvient pas à le cerner ?

Qu’est-ce que c’est que cette histoire ?

Dans L’étincelle tome 1 de Nos interdits, l’auteure nous offre une histoire passionnante autour de ce qui aurait pu être une histoire d’amour ordinaire avec quelques complications. Mais ici l’histoire va plus loin. Au fur et à mesure des chapitres, Anna, jeune fille de 19 ans, sans histoire et bonne élève qui vit seule avec sa mère depuis que son père a quitté la maison, va se retrouver coincée dans un triangle amoureux. En effet, depuis sa rencontre avec Stan lors d’une soirée où sa meilleure amie Allison l’a traînée, toute sa vie a basculé. Son attirance pour Stan ne va cesser d’augmenter d’autant que lui aussi semble s’intéresser à la jeune fille, avant finalement de sortir avec Allison ! Si Anna ne comprend pas ce revirement de situation, elle va très vite rebondir en se rapprochant du gentil Léo, garçon parfait qui tombe fou amoureux d’elle.

Ce Léo a cependant un problème, il s’agit du meilleur ami de Stan. Les deux garçons ont des personnalités très différentes, là où Léo est calme, posé, n’hésitant pas à se dévoiler, notamment sur ses sentiments envers Anna, Stan lui est mystérieux et réservé. Cependant les garçons semblent cacher un immense secret ; mais pourquoi ? Cette situation va amener nos quatre personnages à se croiser régulièrement tout au long de l’histoire, ce qui ne fera qu’augmenter les relations ambiguës entre Anna et Stan qui ne parviennent pas à s’oublier.

Une auteure à la hauteur de son succès

Roxane Maffre est une auteure qui débute l’écriture à l’âge de 19 ans, lors de sa première année d’étude en prépa littéraire. Elle avait une telle pression sur les épaules à cause de ces cours, qu’elle avait besoin de s’évader, et d’écrire par plaisir sans aucune ambition. L’auteure va donc se lancer sur Wattpad, une plateforme de lecture en ligne sur laquelle on peut aussi écrire. Son livre cumule plus de 980 326 mille lectures. De plus, Roxane Maffre est une auteure qui a fait éditer son livre L’étincelle ainsi que le tome 2 Le brasier. C’est Isabel Vitorino, éditrice chez Hachette Romans, qui l’a contactée directement sur Wattpad pour lui dire que son roman leur avait plu et qu’ils souhaitaient le publier. Cela a été une vraie aubaine pour elle et une opportunité qu’elle n’a pu refuser.

Bien que très jeune auteure, elle n’hésite pas à participer à des salons du livre afin de rencontrer ses fans et faire croître sa notoriété.

Une énième histoire à l’eau de rose… vous allez me dire, lisez donc la suite…

Derrière l’histoire d’amour, l’auteure aborde différents thèmes tout au long de son livre qui sont des sujets durs dans la vie de tous les jours. En effet, le deal de drogue est récurrent dans l’histoire. On ne parle et on n’aide jamais assez tous ces jeunes qui en consomment et en font un vrai business. Au contraire, on les fuit le plus souvent pour ne rien avoir à faire avec eux, cette déviance étant très mal considérée dans notre société d’aujourd’hui. Dans cette histoire, le lecteur va pouvoir comprendre pourquoi cette drogue est si importante et surtout pourquoi elle est vitale. Le but recherché dans cette vision est de montrer que parfois les personnes agissant ainsi, ne le font pas par choix mais par nécessité.

De plus dans ce livre, les personnages sont jeunes et la persécution est présente. Ici encore, Roxane Maffre aborde un autre sujet sensible. C’est surtout Stan qui souffre de cette persécution, il en subit même plusieurs. D’abord une souffrance qui dure depuis des années et une autre plus récente venant du passé d’Anna. Cette dernière, quant à elle, ne va pas subir de persécution mais elle est victime de moqueries et de réflexions liées à certains de ces actes, notamment lors de ses relations intimes. La persécution est un autre sujet dont on ne fait pas assez mention et dont la plupart des jeunes sont victimes dans notre société actuelle, et qui malheureusement parfois les pousse à faire des choses graves.

Un autre sujet abordé dans ce roman, c’est le meurtre. En effet, la peur d’être tué est une angoisse présente dans l’histoire chez nos personnages. Stan est constamment sur ses gardes, ce qui le pousse à avoir un caractère très spécial, comme nous le fait remarquer Roxane Maffre à travers les yeux d’Anna.

Ces sujets montrent que ce livre n’est pas une autre histoire à l’eau de rose comme peuvent le penser certaines personnes en lisant le résumé ; c’est bien plus profond et réfléchi avec des personnages qui sont très bien maniés et qui racontent l’histoire comme ils la ressentent. Ils forcent aussi le lecteur à se rendre compte que l’on peut discuter de sujets sensibles dès lors qu’ils sont abordés différemment. C’est presque comme si l’auteure avait vécu son roman avec les personnages. Le lecteur va pouvoir s’attacher aux protagonistes, les comprendre, et vivre l’histoire avec eux, même s’ils ne sont pas l’archétype de jeunes parfaits. 

Un style d’écriture décalé qui rapproche

Le style d’écriture utilisé par l’auteure est un peu frappant au premier abord. En effet, tout au long du livre, alternent quatre points de vue, celui des quatre personnages principaux, ce qui permet au lecteur de mieux suivre l’histoire sous différents angles. Ce qui m’a plu aussi, c’est que contrairement aux livres que je lis habituellement, il n’y a pas tellement de descriptions, il s’agit plus d’une suite d’actions sans trop s’attarder sur l’environnement. Ce qui est bien vu de la part de l’auteure, c’est de faire parler ses personnages comme les adolescents parlent aujourd’hui. Ils n’utilisent pas de vocabulaire soutenu mais bien du vocabulaire familier :

Pour ce connard de paternel  (p.174)

Il était franchement pas très sain, ton mec, en plus. T’aurais pu te choper une MST ou autre chose, insiste la brune à mes côtés. (p.454)

Tu t’souviens d’moi, enflure ?! (p.469)

Le lecteur se sent tout de suite plus proche des personnages puisque ce langage permet une identification directe à soi, c’est ainsi que je l’ai ressenti. Un autre point positif de l’écriture de Roxane Maffre, c’est que l’on peut suivre en direct les pensées de ces personnages, puisqu’on les lit. On sait ce qu’ils pensent et la façon dont  ils ressentent les choses. C’est grâce à ce procédé que l’on se rend compte de la puissance des sentiments entre Stan et Anna. 

Une histoire d’amour semée d’embûches

Ce récit reste malgré tout une magnifique histoire d’amour qui, je vous l’avoue, a donné du fil à retordre à nos personnages, à moi-même également, en tant que lectrice. Stan et Anna sont fous l’un de l’autre dès leur première rencontre. C’est une histoire complexe qui évolue au fil des chapitres mais qui finit par aboutir à l’avant-dernier. J’ai été tenue en haleine pendant quarante-neuf chapitres en voyant évoluer leurs sentiments respectifs sans que jamais ils n’osent se lancer. Malgré leur situation, ils sont toujours proches et prêts à sauter le pas, mais Stan refuse toujours de le faire et repousse Anna tout au long du roman.

En tant que lectrice j’ai d’abord pensé qu’il n’en avait simplement pas envie, mais j’ai vite réalisé que ce n’était absolument pas pour cette raison. C’est  tout même Anna qui finit par passer le cap en poussant Stan à faire ce qu’ils désirent tous les deux :

Très bien. Alors embrasse-moi. (p.487)

C’est cette mise au défi qui décide Roxane Maffre de faire faire à son personnage l’action mettant fin à leur souffrance respective. Ce moment est ainsi perçu par Anna :

Sa bouche se mêle à la mienne avec violence, ses doigts viennent trouver mon visage, j’explose toute entière. (p.493)

Je ne vais pas vous en dévoiler plus, gardons un peu de suspense tout de même.

Ne perdez pas plus de temps, foncez !

Amis lecteurs, amies lectrices, si après cette lecture vous êtes intéressé.e.s, alors n’hésitez pas une seule seconde : c’est une très belle histoire à laquelle en tant que jeune adulte on peut s’identifier. Je m’y suis perdue de longues heures et il en va de même pour le tome deux, d’autant que l’auteure propose des fins absolument incroyables. J’ai hâte de savoir quelles autres aventures nous réserve Roxane Maffre !

Bibliographie

MAFFRE, Roxane. Nos interdits#1 L’étincelle. Vanves : Hachette Livre, 2018.  Hachette Romans. ISBN 978-2-01-702839-0

MAFFRE, Roxane. Nos interdits#2 Le brasier. Vanves : Hachette Livre, 2018. Hachette Romans. ISBN 978-2-01-702840-6

Ajoutez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.