Livrez-vous

Livrez-vous, les livres et vous, libre à vous… derrière ces jeux de mots se cachent notre envie de recevoir vos confidences sur votre passé de lecteur.

Dans Le livre de mon enfance racontez-nous une lecture mémorable. Présentez-nous le livre qui a le plus marqué votre enfance, au point d’être resté ancré dans votre personnalité.

Quant à la rubrique Ma première bibliothèque, c’est le lieu idéal pour vous souvenir, au choix, du premier meuble de rangement qui vous a servi de bibliothèque, ou du premier endroit public (ou privé) que vous avez fréquenté pour emprunter, consulter… des livres, des magazines etc.

Les grands écrivains le font dans leurs autobiographies, dans les entretiens de presse…. alors, pourquoi pas vous ?
N’hésitez pas à y mettre du sentiment !!

Quelques consignes d’écriture sont à respecter cependant. Merci de les lire.

L’apprenti épouvanteur de Joseph Delaney

« Attention! histoire à ne pas lire la nuit… ». Voilà plutôt une mise en garde qui donne envie de ne pas écouter. Alors si comme moi vous êtes curieux et que vous n’avez peur de rien, ouvrez ce livre

J’aime Lire et plein d’autres choses..

Littéralement perdue… D’un tempérament très actif et curieux, dès l’enfance tout me lassait très vite. Les formules telles que Maman, je m’ennuie … ou On fait quoi aujourd’hui ? rythmaient nos journées… Mais que faire ? Mes devoirs ? Une

Mes premiers contes russes, ou la découverte d’un autre monde merveilleux

Les Contes Russes d’Afanassiev, choisis et traduits par Anne-Marie Passaret, furent pour moi une véritable révélation, celle d’un autre univers, où la vision du monde est différente et où la nature est à la fois splendide et

Peggy Sue, l’amour des livres et… moi

Ah, les bibliothèques et moi… C’est une longue histoire J’ai toujours été familière des bibliothèques, qu’il s’agisse du gros meuble en bois massif dans mon salon ou celle, municipale, de ma petite ville de Picardie. Il faut

Aventure à la bibliothèque…

Découverte de la lecture À l’âge de 7 ans, je lisais exclusivement les lectures qui étaient imposées à l’école. Je n’avais pas beaucoup de livres à moi malgré mon attirance pour ceux-ci. Lorsque venait le temps d’aller faire les courses,