Livrez-vous

Livrez-vous, les livres et vous, libre à vous… derrière ces jeux de mots se cachent notre envie de recevoir vos confidences sur votre passé de lecteur.

Dans Le livre de mon enfance racontez-nous une lecture mémorable. Présentez-nous le livre qui a le plus marqué votre enfance, au point d’être resté ancré dans votre personnalité.

Quant à la rubrique Ma première bibliothèque, c’est le lieu idéal pour vous souvenir, au choix, du premier meuble de rangement qui vous a servi de bibliothèque, ou du premier endroit public (ou privé) que vous avez fréquenté pour emprunter, consulter… des livres, des magazines etc.

Les grands écrivains le font dans leurs autobiographies, dans les entretiens de presse…. alors, pourquoi pas vous ?
N’hésitez pas à y mettre du sentiment !!

Quelques consignes d’écriture sont à respecter cependant. Merci de les lire.

À la recherche de la bibliothèque perdue

Mon enfance a été une enfance sans livres, ou presque, les bibliothèques n’y figuraient que très peu. C’est un peu étrange d’y repenser maintenant alors que je suis un cursus entretenant des accointances avec le domaine. A

J’ai la conque, écoutez-moi

… alors c’est moi qui parle ! C’est comme ça qu’on avait dit, celui qui a la conque doit être écouté en assemblée. C’est la règle. Votre témoin, Piggy On m’appelle Piggy. Je déteste qu’on m’appelle comme

Des albums pour grandir…

Ce moment précieux de la lecture en famille… J’ai eu la chance d’avoir beaucoup de merveilleux albums étant petite. Ils ont développé mon imagination et m’ont donné les clés pour grandir . Jusqu’à mes dix ans, ma

Une corneille dans le salon

À peine les yeux fermés, je revois la petite route que j’empruntais tous les jours, au retour de l’école. J’aperçois une maison toute en hauteur entourée du jardin de mon enfance. ENTREZ AVEC MOI… Nous y voilà!

Lecture et gourmandise

Il fut un temps où j’attendais le moment des courses au supermarché avec impatience ! Ma mère me déposait au rayon livres et m’y retrouvait avant de passer en caisse. Je l’attendais à chaque fois pleine d’espoir,