Lemony Snicket, les vicissitudes d’un dramatique chroniqueur

Les Vicissitudes d’un Dramatique Chroniqueur

Je prends beaucoup de risques à ce jour pour vous relater la sombre histoire de Lemony Snicket, auteur mystérieux et Vivant de Déprimantes Calamités depuis son enfance… Si bien que je ne saurais que trop Vivement vous Déconseiller de Continuer à lire cette page et de vous reporter sur un meilleur choix, tel un album jeunesse où il ne sera pas question de société secrète, de sucrier, ou d’incendies.

Sa Vaillante et Désolante Carrière

Un Doux Début

Lemony Snicket vécut le début de sa vie au Vacherin Double Crème, la ferme laitière familiale, entouré de ses parents et frère et sœur jumeaux, Jacques et Kit Snicket. Il fut enlevé, ainsi que son frère et sa sœur (avec l’accord de ses parents), par un membre de la société secrète VDC afin de parfaire leur éducation.

… Il est sûrement temps de faire un point sur VDC, chose hélas plus dangereuse encore.

Une Société Secrète

Les Volontaires Désenflameurs Coupe-Feu étaient au départ un groupe de pompiers volontaires au sens figuré, le feu étant le mal sous toutes ses formes. Les volontaires s’engagent à exercer une influence positive sur le monde par le biais de conspirations secrètes visant à arrêter les scélérats. Pour les volontaires, l’éducation et la culture sont les clés d’un monde sans méchanceté et méfaits.

Mais un violent schisme sépare les volontaires, les uns voulant désormais « combattre le feu par le feu », et les autres restants droits et intègres. Ce qui est le cas de Lemony Snicket.

Crève-Cœur

Après une enfance loin de ses parents, sa rapide carrière de détective lors de sa formation au Collège J. Alfred Prufrock, et un poste de correcteur orthographique à la rubrique Nécrologique au journal Le Petit Pointilleux, Lemony Snicket vit les heures les plus sombres de sa vie, provoquées par un livre de deux cents pages intitulé Toutes les raisons pour lesquelles je ne peux me marier avec toi, rédigé par Béatrice, son éternel amour.

Suite à des traquenards odieux de scélérats notoires à la cheville tatouée, et différents démêlés judiciaires, Lemony est déclaré mort à la rubrique nécrologique du Petit Pointilleux, chose que les volontaires ont identifiée comme une Vague et Douteuse Chronique…

Aux dernières nouvelles, Lemony Snicket est en vie, à en juger par son Twitter, et est impliqué dans différentes enquêtes, telles Les Désastreuses aventures de Orphelins Baudelaire et aussi celle du Vaisselier au Désacharinné Contenu, ou plus connue sous le nom de Sucrier.

Vrais Documents Circonspects

Une Peine Partagée

Lemony Snicket se décrit comme un auteur clandestin et nomade, chassé d’abri en abri. Il écrit et enquête comme il peut et parvient à transmettre ses résultats à son éditeur, Harper Collins, par des Voies Délibérément Cachées. Les illustrations sont réalisées par Brett Helquist, et la traduction par Rose-Marie Vassalo, traductrice pour les éditions Nathan qui éditent le livre en France.

Des Codex Codifiés

Lemony Snicket mène différentes enquêtes, toujours pour VDC, puis en rend compte pour le grand public grâce à son éditeur… Et finalement pas que pour le grand public, il suffit pour cela de faire attention dans chacun de ses livres aux codes utilisés pour les volontaires telles la Versification Délibérément Codée, ou les différents anagrammes (Comte Olaf → E.T. Mac Fool).

Étranges Enquêtes

De fausses bonnes questions_Lemony Snicket

© Éditions Nathan, 2014-2016

Parmi ses publications, se présentent différents types d’ouvrages, à commencer par les Fausses Bonnes Questions, paru en quatre tomes, qui relatent les différentes enquêtes qu’il a menées lors de son adolescence en tant que détective stagiaire sous la coupe de S. Theodora Markson. Parmi ses autres enquêtes nous trouvons File Under : 13 Suspicious Incidents (mini-enquêtes), ainsi que Le Compositeur est mort – Enquête à l’orchestre.

Nous pouvons aussi trouver dans ses publications un roman épistolaire, The Beatrice Letters, de sa correspondance avec deux Béatrice : Béatrice Baudelaire, son amour perdu à jamais, et Béatrice Dénouement, nièce de Lemony Snicket ; ainsi qu’un roman philosophique Horseradish : Bitter Truths You Can’t Avoid.

 

Des Publications Paradoxales

Le noir_Lemony Snicket

© éditions Milan, 2015

Parmi ses publications se trouvent aussi des curiosités, chose curieuse si « curieux » ici veut dire chose inhabituelle de la part de l’auteur qui n’est pas un habitué des enfants mais plus des histoires tristes à mourir ; mais ces livres-là, comme je vous l’ai dit, sont curieux car ce sont des albums jeunesse.

Dans ces albums jeunesse nous pouvons trouver Le noir, l’histoire de Laszlo qui décide de vaincre sa peur du noir, le seul album traduit en français ; ainsi que The lump of coal, l’histoire du voyage d’un morceau de charbon à Noël, The baby in the manger, et The latke who couldn’t stop screaming, l’histoire d’un latke (galette de pomme de terre cuisinée et servie à Hanukkah) qui va rencontrer des symboles du Noël chrétien et leur apprendre ses coutumes.

Un Travail Trompeur

Lemony Snicket : autobiographie non autorisée

© Éditions Nathan, 2002

Si, un jour par hasard, vous tombez, au sens figuré bien entendu, même s’il est tout à fait possible que vous tombiez littéralement dessus, dans ce cas je vous suggère de ne pas vous attarder sur la mignonne petite couverture rose orangée avec sa belle illustration d’enfants heureux du livre The Pony Party ! de la série The Luckiest Kids in the World ! écrit par Loney M. Setnick et illustré par Beth Quiltrest, parce qu’en fait il n’en est rien.

Ce livre, à la couverture réversible, n’est autre que L’Autobiographie Non-Autorisée de Lemony Snicket. Dans ce livre, Lemony répond à diverses questions tout en révélant certains artifices de VDC tels les langages codés et les animaux Vaillants Détenteurs de Codes.

Mais sa plus grande enquête reste à ce jour celle des Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire.

Une Fameuse Fortune

les désastreuses aventures des orphelins baudelaire_Lemony Snicket

© Éditions Nathan, 2002

L’histoire de ces trois enfants, Violette, Klaus et Prunille, devenus orphelins suite à un incendie qui emporta leurs parents et brûla la maison Baudelaire de la cave au grenier, fait partie des histoires les plus tristes et déprimantes qui puissent exister.

Toutes les misères du monde s’abattent sur eux tandis que le mal triomphe toujours sous le nom de Comte Olaf, premier tuteur des orphelins, l’œil de sa cheville toujours braqué sur eux, cherchant à s’emparer de leur fortune tout au long des treize tomes composés chacun de treize chapitres.

Lemony Snicket s’est donné le devoir de relater leur sombre histoire, de leurs passages de tuteurs en tuteurs à la découverte de VDC, afin de les retrouver, en souvenir de sa chère Béatrice, comme il l’écrit à chaque début de tome.

 

Sa Véritable Description Certifiée

 

Daniel Handler at Book People, Aaron Gustafson, Flickr

Vous l’aurez sûrement compris : Lemony Snicket est un personnage fictif, inventé de toutes pièces par Daniel Handler, réel auteur de tout cet univers qui peuple ses livres.

Ici je me pencherai plus sur la « partie Lemony Snicket » de Daniel Handler, considérant son personnage comme étant une autre partie de lui même ; c’est à dire ici l’univers autour de cet auteur fictif.

Au Début : une Duperie

Daniel Handler a inventé Lemony Snicket pour avoir des informations sur une organisation, sans révéler son vrai nom, pour son premier livre publié sous son véritable nom, The Basic Eight.

Ce nom semble sonner comme celui de Jiminy Cricket (Pinocchio) et c’est voulu, car Daniel Handler déteste ce genre de narrateur moralisateur et enjoué. Il a donc voulu faire de Lemony Snicket son opposé : Lemony Snicket est déprimant et déprimé, n’est pas brave, et ne donne pas de leçons de morale, ayant de mauvaises choses à son actif lui aussi (le vol du Sucrier, le probable meurtre des parents du Comte Olaf).

Daniel Handler, en général, trouve que les livres pour enfants sont mièvres et inintéressants. Pourtant, lorsque son éditeur voit en lui un potentiel pour l’écriture des livres jeunesse, Handler commence alors à écrire Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, un anti-conte de fée où les méchants gagnent et où les enfants ne sont pas pris au sérieux.

Un Sentiment Singulier

Lorsque, enfant puis pré-adolescente, j’ai lu Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, j’ai adoré cet univers sombre, ce narrateur qui prend place dans l’intrigue, et ces personnages ubuesques ; au contraire des enfants, personnages principaux, rationnels et avec des capacités incroyables pour les domaines qu’ils affectionnent, et auxquels je me suis identifiée.

Mais en les relisant, en étant maintenant jeune adulte, travaillant avec des enfants, ces livres m’ont conduite à me poser beaucoup de questions sur les enfants. Les personnages adultes présents dans ces livres ne sont pas d’une grande aide pour les enfants Baudelaire, qui ne les croient pas sous prétexte qu’ils sont des adultes et qu’ils savent plus de choses…

Dans le Ventre d’une Dystopie Cruelle

Au-delà de ces questions, l’univers créé dans ces livres, dans le personnage de Lemony Snicket, me passionne.

Une Époque Égarée

L’histoire se déroule à une époque qu’on ne parvient pas à situer : il y a des télégrammes, des téléphones, des sous-marins, des objets volants mais pas d’avion, des ascenseurs électriques, des tramways et des bateaux à vapeur, des boîtes de conserve et des photographies dans les journaux (couleur ou noir et blanc, on ne sait pas).

Endroits Énigmatiques

Les lieux ressemblent à de véritables lieux mais n’en sont pas : une ville en bord de mer avec un tramway, des gratte-ciels immenses (66 étages) ; un arrière pays désertique et une montagne avec une cascade gelée. Et certains autres lieux sont improbables tel le Collège J. Alfred Prufrock et ses bâtiments en forme de tombes, ou Villeneuve-Des-Corbeaux avec ses corbeaux qui rythment la vie de la ville.

Heureux Hasard

Tout est fait pour nous dérouter dans l’univers de Lemony Snicket… Et rien n’est laissé au hasard : la banque en charge des affaires Baudelaire s’appelle Le Comptoir d’Escompte Pal-Adsu et leur banquier s’appelle Mr. Poe (Edgar Allan Poe est l’une des nombreuses influences de l’auteur).

Dans Cauchemar à la scierie le tuteur des Baudelaire est la scierie Fleurbon Laubaine…

Dans L’Arbre aux Corbeaux le Comte Olaf se déguise en Détective Dupin (influence du personnage Arsène Lupin qui est un voleur, donc un scélérat ; Dupin sonne aussi comme duper).

Et caetera, pour ne citer que quelques uns des nombreux jeux de mots créés pour nous alarmer et nous donner des indices sur l’intrigue et toute cette organisation secrète avec ses codes, ses personnages emblématiques, et ses questions. Les énigmes sont sans fin ; on y trouve parfois une réponse, peut-être même plusieurs réponses, ou pas du tout, « pas du tout » signifiant ici libre à l’interprétation du lecteur.

Un Velléitaire et Distinctif Cachet

Je vous conseillerai de vivement fermer cette page Internet avant d’aller plus loin encore… Car par cette phrase, nous avons un résumé du style d’écriture de Lemony Snicket.

À Lire ou à Laisser

Plutôt que d’inciter à la lecture, Daniel Handler, toujours dans l’optique de faire un anti-conte de fée, déconseille la lecture de ses livres et dévoile même des éléments de l’intrigue avant qu’elle ne se déroule. Avec les lettres qu’il laisse à son éditeur à chaque fin de livre, Lemony Snicket donne certains éléments important de la prochaine intrigue en échantillon pour les illustrations.

Mais aussi au début de Ascenseur pour la peur, l’auteur nous prévient que dans ce livre nous rencontrerons les mots « pris au piège » et « Comte Olaf déguisé », révélant de ce fait que les enfants Baudelaire seront pris au piège, et sûrement par le Comte Olaf déguisé.

Définitions très Détaillées

Une autre caractéristique du style de Lemony Snicket est sa propension à définir des mots les plus simples au plus compliqué, et cela va du mot tomate au mot pénultième. Ce style a sûrement été choisi car bon nombre de mots dans ces livres sont des mots peu communs, mais aussi pour influencer la lecture comme dans Ouragan sur le Lac, où Lemony Snicket nous explique ce que veut dire peur irrationnelle pour le cas de Tante Agrippine et sa peur des agents immobiliers.

Divertimento Decifrabile

En plus de tout ce qui a été cité précédemment, Lemony Snicket dissémine des jeux de mots, des messages codés, des assonances et allitérations, des antiphrases, des énumérations etc. En bref l’auteur s’amuse avec le langage afin de guider le lecteur dans l’intrigue.

Quelques exemple pour illustrer : les titres des livres comme Panique à la Clinique et Piège au Collège ; les différentes déclinaison des initiales VDC (Véritable Dentelle de Calais, Vaillants Détectives Carnivores etc) ; les anagrammes comme mentionnés plus loin ci dessus.

L’auteur en a aussi profité avec le personnage de Prunille Baudelaire, qui parle par babillages mais pas hasardeux, pour s’amuser avec des références à des artistes et à d’autres langues.

Par exemple lorsqu’elle dit

no abla esperanto

c’est pour dire qu’elle ne comprend pas, ou lorsqu’elle dit

Henribergson

(Henri Bergson est un philosophe réputé difficile à lire) pour dire que c’est plus compliqué que ça en a l’air.

Lemony Snicket ne s’amuse pas qu’avec les mots, mais aussi avec les chiffres, et surtout le chiffre treize : 13 tomes de 13 chapitres… Sauf La Fin avec son quatorzième, chapitre final à la fin de La Fin.

Il a récemment publié sur son Twitter les treize choses qui donnent de l’espoir, et, bien sûr, en antonymie, les treize choses désespérantes pour ne pas dévier de son thème de prédilection.

La Vicieuse et Déplorable Conclusion

J’ai grandi avec Lemony Snicket, ses livres m’ont accompagnée de mon enfance à mon adolescence, et ils m’ont beaucoup marquée par leur originalité. Maintenant je pourrais presque dire que je suis obsédée par cet univers, je relis souvent les livres, et j’en parle avec d’autres fans ; nous aimons parler de nos hypothèses quant aux questions sans réponse qui se trouvent dans ses ouvrages.

J’ai tenté par cette analyse d’auteur de vous montrer son univers tout au long de cet article en empruntant son style d’écriture si particulier, et j’espère que les Véritables Dévoués Connaisseurs auront remarqué ces petits indices…

Comme pénultième mot, je pourrai dire que l’univers de Lemony Snicket fait partie de moi, et par partie de moi je veux dire, et ceci est mon ultime mot, que vous devriez bien regarder les chevilles des personnes proches de vous au cas où il y aurait à tout hasard un œil tatoué…

Bibliographie

SNICKET, Lemony. Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire. Brett HELLQUIST ill. Rose-Marie VASSALO trad. Paris : Nathan. 13 volumes.Titre original : A Series of Unfortunate Events.

SNICKET, Lemony. Le noir. Jon KLASSEN ill. Paris, Milan, 2015. ISBN 978-2745965516.

SNICKET, Lemony. Les Fausses Bonnes Questions. Seth ill. Rose-Marie VASSALO trad. Paris : Nathan, 2014-2016. 4 volumes. ISBN 978-2092541555. Titre original : All the Wrong Questions.

SNICKET, Lemony. L’Autobiographie Non-Autorisée. Brett HELLQUIST ill. Paris : Nathan, 2002. ISBN 978-2092508671. Titre original : The Unauthorized Autobiography.

HANDLER, Daniel. Basic Eight. New-York : Thomas Dunne Books, 1999. ISBN 978-0312198336.

SNICKET, Lemony. File Under : 13 Suspicious Incident. New-York, Little, Brown Books for Young Readers, 2014. Collection : All the Wrong Questions. ISBN 978-0316284035.

SNICKET, Lemony. Le Compositeur est mort – Enquête à l’orchestre. Louis THOMAS ill. Pépito MATEO nar. Paris : Didier Jeunesse, 2014. ISBN 978-2278071159. Titre original : The composer is dead.

SNICKET, Lemony. The Beatrice Letters. Brett HELLQUIST ill. New-York : HarperCollins, 2006.Collection : A Series of Unfortunate Events. ISBN 978-0060586584.

SNICKET, Lemony. The Lump of Coal. Brett HELLQUIST ill. New-York : HarperCollins, 2008. ISBN 978-0061574283.

SNICKET, Lemony. The baby in the manger.Lisa BROWN ill. San Franscisco : McSweeney’s Books, 2007. ISBN 978-1932416633.

SNICKET, Lemony. The latke who couldn’t stop screaming. Lisa BROWN ill. San Franscisco : McSweeney’s Books, 2007. ISBN 978-1932416879.

SNICKET, Lemony. Horseradish : Bitter Truth You Can’t Avoid. Mark TUCKER ill. New-York : HarperCollins, 2007. ISBN 978-0061240065.

Sources

Lemony Snicket Wiki [en ligne]. [Consulté le 16/12/2017]. Disponible sur Internet : http://snicket.wikia.com/wiki/Lemony_Snicket_Wiki

Sur le site de l’éditeur français

Lemony Snicket aux éditions Nathan

Ajoutez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.