Les chiens, d’Allan Stratton

Découvrez avec nous  Cameron,

un héros  qui vous emmènera dans une intrigue pleine de profondeur et d’incertitude.

Laissez-vous guider par son histoire

♦ Un thriller jeunesse poignant

        Cameron, un jeune garçon, déménage une nouvelle fois avec sa mère pour fuir son père. En effet, elle le dit violent et ils arrivent dans la ville « le creux du loup « . Ils emménagent dans une vieille bâtisse au milieu de nulle part.   Mais voilà, il ne lui sera pas aisé de vivre dans cette ferme, abandonnée depuis longtemps par son propriétaire Mr Sinclair. D’autant plus qu’il ne se fera pas vraiment d’ami dans son nouveau collège. C’est alors qu’il fait la connaissance de Jacky, le fantôme d’un jeune garçon mort plusieurs décennies auparavant dans cette demeure.

C‘est sous l’œil inquiet de sa mère, qu’il tentera de découvrir ce qu’il s’est produit en ce lieu cinquante ans plus tôt. Mais aussi pourquoi de nombreuses personnes lui posent des questions sur des chiens.
En marge de cette enquête, Cameron se posera de nombreuses questions au sujet du propriétaire, qui lui semble bien étrange et effrayant, ainsi que sur l’agent immobilier, Ken, qui d’après lui semble trop gentil pour être honnête.

♦ Une première et une quatrième de couverture qui ont du chien 

http://b.decitre.di-static.com/img/fullsize/allan-stratton-les-chiens/9782745972576FS.gif

© Milan, 2015

             Une maison sinistre au milieu de nulle part ainsi que des couleurs sombres. Ces éléments nous incitent à penser que le personnage principal sera tout aussi seul.

Les chiens, ce titre, bien que très simple, a son importance. Il nous montre que des chiens seront au cœur de cette histoire. Le côté sanguinolent du titre nous fait comprendre que ces derniers ne semblent pas tendres. Une ferme se trouve au milieu d’un champ, ce qui semble logique étant donné le lieu de l’histoire. Nous comprenons que ces chiens doivent certainement s’y cacher.

En ce qui concerne la quatrième de couverture, j’ai remarqué qu’elle ressemble beaucoup à la première de couverture, hormis l’absence de la ferme. Ceci nous montre une nouvelle fois que le personnage sera bel et isolé dans cette vielle bâtisse. Celle-ci étant entouré par le champs où semble se dissimuler les chiens.

Ça revient près du champ de maïs. Un mouvement, une forme.
Ce passage semble comme confirmer l’hypothèse que le champ, tout autour de la ferme, semblant être du maïs, est bien arpenté par quelque chose. Peut-être ces fameux chiens…

♦ Deux drames familiaux à 50 ans d’intervalle

        Un livre liant deux histoires familiales.  L’une s’est achevée dramatiquement 50 ans plutôt  et l’autre offre son lot de mystères qui ne reste plus qu’à déblayer. Nous pouvons voir de nombreuses similitudes entre ces deux familles. Tel qu’un père violent dans l’une des familles et des affirmations de violence de la part de la mère contre son mari. C’est en faisant la connaissance de Jacky que notre héros commencera à se souvenir de certains passage de sa vie. Il se souviendra que son père n’était pas si bon qu’il le croyait. Et si sa mère disait vrai ?

Plus Cameron mène son enquête, plus il se lie  à Jacky. C’est ainsi qu’il va  revivre le drame de ce dernier dans ses cauchemars. Ainsi lorsque le père de Cameron les retrouve, ce dernier craint que l’histoire ne se reproduise. Et que son père commence par tuer le nouveau petit ami de sa mère, Ken.

♦ Tels pères, tels chiens

C’est alors que Jacky lui raconte que son père a acheté des chiens pour le protéger des personnes voulant l’emmener.  Ces chiens qui ont très vite effrayé Jacky et dont la présence se fait encore ressentir cinquante ans plus tard, pour tourmenter le fantôme et notre jeune héros. Nous apprenons que le père de Jacky a été dévoré par ses propres chiens affamés. Le père de Cameron finit par les retrouver et va jusqu’à s’amuser de ce qui est arrivé à cet homme.

Il est intéressant  de constater que le père de Cameron se fait à son tour dévorer par les chiens sous les yeux de Cameron, alors qu’il était en train de le violenter, tel un chien enragé. Ces chiens, qui avaient été achetés pour protéger un enfant, y parviennent cinquante ans plus tard. Ils tuent une seconde fois un père violent et sauvent Cameron. Des chiens qui ont ensuite disparu sans laisser aucune trace à la police, qui  soupçonne un coyote, quant à elle.

♦ Référence bibliographique

STRATTON Allan. Les chiens. Jacqueline ODIN (trad.).  Toulouse : Milan, 2015. ISBN : 978-2-7459-7257-6

Ajoutez un commentaire